Ane Brun feat Jose Gonzales – Worship

Ane Brun
Ane Brun

Ane Brun, auteur-compositeur interprète norvégienne de 35 ans, prolifique chanteuse folk, a le don de surprendre et de ravir, à chaque album, ses fans de plus en plus nombreux.

Son dernier album sorti en septembre 2011 « Its all starts with one » en est la preuve par 10 titres (curieusement 20 sur Spotify !). Un album abouti, folk et cristallin – presque ésotérique, façon Sinnead O’Connor) avec de beaux roulements de tambours, sa voix souvent a capela, un piano, un orgue, une guitare, un roulement de tambour…la magie opère.

Sa voix de déesse scandinave, qu’elle libère en anglais et souvent a capela, se pose dans un écrin musicale parfaitement orchestré : un divinité sortant des fjords.

Image de prévisualisation YouTube

Sur Worship, perle à écouter en boucle, au casque avec gros volume, en priant enfants, conjoints, voisins et autres lutins de tous poils ne pas vous déranger, qu’elle interprète avec José Gonzales, on frissonne que ce duo. pour moi, une des plus jolies ballades de l’année. L’accolade Gonzales et Brun est parfaite. On imagine le couple marchand sur un tapis de mousse en forêt nordique, se murmurant à l’oreille, « Never worship your life« . Bien entendu il y a du Portishead dans ses inclinaisons, mais sans l’extrême mélancolie fracassante de Beth Gibbons, du coup c’est juste beau.

Et puis à l’écoute, l’album tout entier s’avère une véritable trouvaille (je répète : 10 titres sur le CD, 20 en écoute Spotify). Guitare et voix sont les fils conducteurs de l’ensemble de l’album. Parfois, comme sur Words, on entend au loin,la pluie qui s’ accompagne de voix en canon (celles d’Ane répétée à l’infini). Son accent norvégien donnent à l’ensemble de son interprétation, une douceur à la Bjork, sans imitation mais avec la même liberté mutine. Il y a un peu de Cocteau Twin aussi (vous vous souvenez ce truc un peu flipant qu’on écoutait dans les années 90?).

Do you remember, le quatrième titre, est rythmé par un ensemble de percussions brésiliennes sur lesquelles elle chante comme on récite une prière. Un gospel norvégien chanté en anglais rythmé comme une batucada. Son registre et ses couleurs sont multiples. C’est pêchu, rythmé, dansant. Si si essayez.

Pour Lifeline, Ane Brun nous fait cadeau de sa voix à l’état pur. Je lui conseillerai bien de faire un duo avec Camille. Après tout les duos c’est son truc :

Avec Madrugada pour Lift Me

Image de prévisualisation YouTube

avec Syd Matters pour Little Lights... so sweet !!!!!!!!!!!!

Image de prévisualisation YouTube

Pour le titre One, titre phare de l’album, néanmoins pas mon préféré (Worship définitivement), Ane Brun change un peu la donne et met en avant une formation musicale plus classique, avec piano, violons et en soutien, toujours sa superbe voix engagée. Même sans être parfaitement bilingues (anglais), goûtez ses paroles comme de la poésie.

Sur Oh Love (pas présente sur l’album) la guitare revient doucement et Ane Brun casse un peu sa voix, comme pour réclamer toute notre attention. Je me demande si elle sussure ainsi à l’oreille de son lover… décidément j’aime les amoureux. C’en est une sans nul doute.

Ane brun chante aussi en norvégien parfois, ainsi qu’en espagnol et son timbre de voix ne perdant rien de sa délicatesse, sur Alfonsina y el mar, par exemple.

En clair 10 (ou 20) titres pour un album hors du temps, en écoute gratuite sur Spotify ou ailleurs…Moi quand j’aime j’achète. ce que j’ai fait.

Carol

Discographie, sources Wikipedia

  • Are They Saying Goodbye – Single (2003)
  • Spending Time with Morgan – Album (2003)
  • Humming One of Your Songs – Single (2003)
  • I Shot My Heart – Single (2004)
  • My Lover Will Go – EP (2004)
  • A Temporary Dive – Album (2005)
  • Duets – Album (2005)
  • Lift Me – Single, en duo avec Madrugada, (2005)
  • Live in Scandinavia – Album Live (2007)
  • Changing Of The Seasons – Album (2008)
  • Sketches – Album (2008)
  • Live at Stockholm Concert Hall – Album Live (DVD) (2009)
  • It All Starts With One – Album (2011)
2 commentaires Ajoutez les votres
  1. ah ben voilà, j’ai envie d’écouter ça moi maintenant …
    avec le temps qu’il fait, ça serait la bande son de cette journée.
    De l’eau, du gris pâle, des sapins comme fond de scène…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud