Beast of Bourbon

The beast of Bourbon

THE  BEAST OF BOURBON ont grandi  en étant simplement un petit projet rock entre copains avant  de devenir un vrai super-groupe de la scène rock australienne.

Beast of Bourbon THANKS
Image de prévisualisation YouTube

Beast of Bourbon  “THANKS” live
Image de prévisualisation YouTube

En se formant à Sydney en 1983, la bande originale de  the beast comprend Tex Perkins (chanteurs, plus tard des Cruel Sea),  Spencer Jones (guitariste, aussi avec the Johnnys), James Baker (batteur) et une paire de « the scientists » le guitariste Kim Salmon et le bassiste Boris Sudjovic.

Beast of Bourbon – I Don’t Care… / I’am Gone Live 2008

Image de prévisualisation YouTube

La bande a commencé à jouer ensemble dans de petits lieux autour de Sydney, et malgré une structure du groupe fluctuant et chaotique, il se dégage ce que peu de groupe de rock  peuvent se targuer d’avoir aujourd’hui, une énergie de débauche pure à l’ancienne sur du bon rock illicite bien gras, aux guitares usées jusqu’à la cordes.

Beast of Bourbon Let’s Get Funky (1990)

Image de prévisualisation YouTube

Il est clair que le gars de la maison de disques qui est venu  leur  parler de plan marketing s’est fait détruire avant la fin de sa phrase tels des caves-man du chabal-isme moyens supérieur.

Beast of Bourbon Cool Fire (1990)

Image de prévisualisation YouTube

Son identification rendue possible seulement par ses implants dentaires pourtant quelques peu fragmentaires.

Tex Perkins – Beasts Of Bourbon – Sorrow

Image de prévisualisation YouTube

Goutons notre plaisir et  profitons en, cela pourrait ne pas durer avec des truands pareils !

Beasts of Bourbon – Can’t say no

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud