Deep House en Aout, putain d’été 14.


Entre les eaux claires de la cote Vermeille et les eaux troubles de l’Arrière pays de la Costa Brava, que de rebondissements au clair de lune, associes en fond sonore quasi permanent, à ces  morceaux  de zik qui vont suivre.

Blue Six – All I Need

Image de prévisualisation YouTube

L’album Beautiful Tomorrow de Blue Six doit pouvoir vous aider à vous rouler par terre sans honte ni retenue avec des images de rêves qui ne sont ni le fruit du hasard ni du quasar du coin.

Blue Six – Sweeter Love

Image de prévisualisation YouTube

Au programme du moment,  folies, voluptés, musiques et vin.
Vous pouvez imaginer les images subliminales ainsi captées en de tel moments.
L ‘impossible est possible sous certaines conditions improbables mais on s’en fout.
Anda ya!

Blue Six – Music and wine

Image de prévisualisation YouTube

Quant à Miguel Migs que dire, qu’il est de Barcelone, que ce con de Dj catalan ne le connaissait même pas, que sa créativité, ses choix des chanteuses comme Lisa Shaw en autre, me font dire qu’il ne peut pas avoir un mauvais fond,  sonore évidemment.

Miguel Migs – Everybody ft. Evelyn « Champange » King

Image de prévisualisation YouTube

Si vous n’avez aucun effets sur vous en écoutant ce morceau, merci de changer les piles de votre appareil sonore ou de consulter, il est encore temps.
Personnellement,  j’ai déjà fondu plusieurs fois de suite, et pas que les plombs, con, comme on a chez moi à Condom (Gers).

Miguel Migs – The One

Image de prévisualisation YouTube

Surtout ne me faite pas croire que votre pied ou que votre nuque ne soient pas  irrésistiblement pris de convulsions  incontrôlables sur ce mix là, bande de gros mythos.

Miguel Migs – Brand New Day

Image de prévisualisation YouTube

Afin de respecter la charte du blog, je ne puis hélas m’étendre sur les conséquences de cette petite chansons et des ces effets pervers sur le corps humain, sous contrôle médical bien entendu.

Lisa Shaw – Better Days

Image de prévisualisation YouTube

Putain de schtroumpfette bleue et de tribus locales « d’autrementaça » !

Pour vous finir lamentablement, un vent de folie va souffler entre vos oreilles, vous transmettre en direct les ondes vibratoires éthérées de cet été de feu et d’étoiles.

Pleasure Seeker – Naked Music

Image de prévisualisation YouTube

Mémorable à plus d’un titre de film que l’on pourra un jour écrire et réaliser par les plus grands, bien sur, car à la morale intemporelle et universelle.

Un grand moment de philosophia dont vous ne saurez rien, contrat d’exclusivité oblige.

Claptone – Good to You

Image de prévisualisation YouTube

Il est temps de retourner au travail et de calmer le jeu qui en aura valu la chandelle et par les deux bouts plutôt qu’un !

Flamingostar – Make My Day

Image de prévisualisation YouTube

En souvenir de Fly me to the moon, dont vous avez entre aperçu la photo dernièrement sur le site de la NASA.

Go ahead Pedro et ne te retourne pas.

Cherokee – Don’t Matter (feat. Darianna Everett)

Image de prévisualisation YouTube

Putain d’été.

3 commentaires Ajoutez les votres
  1. Bonjour,
    J’ai écouté quelques morceaux. Je dois avouer que la sélection me plait beaucoup à moi aussi ! Ton blog est très sympa, surtout pour moi qui suis constamment à la recherche de nouveaux morceaux à découvrir. Je n’ai pas été déçu, un vrai délice pour les oreilles. Un grand merci ! A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud