Didjaman / Aimé Césaire

Didjaman

J’ai rencontré Didjaman lorsque je travaillais au Virgin comme vendeur, il venait à l’époque de sortir un album très intéressant mélangeant le didjeridoo et des sons électroniques. Je lui ai donné un petit coup de main et depuis nous sommes devenu amis. A l’occasion du concert de Gil Scott-Heron au Jazz Festival de la Villette, j’ai revu Didjaman et j’en ai profité pour réaliser une Interview.

Didjaman salut, pourrais tu te présenter svp :
– Salut Stéphane,
Je suis… Comment dire… Un dinosaure du didjeridoo, c’est l’instrument des aborigènes d’Australie. Ça va de la coupe en Australie même, avec un ami aborigène, et la fabrication ici à Paris. Puis la commercialisation… La vente quoi !
A coté de ça, j’enseigne le didjeridoo depuis 15 ans.

Ensuite, j’ai simplement monté ma maison de disque « Tribal zik Records », avec l’argent de mes instruments, pour pouvoir faire mes propres albums.

Pourquoi un projet musical sur Aimé Césaire ?  Comment est venue cette idée ?
– En 2008, avec Tribal zik Records et Radio Nova, j’ai fait un hommage au poète Arthur Rimbaud, avec une peuplade d’acteurs et chanteurs que j’ai invité (Arthur H, Denis Lavant, Dominique Pinon, Jean-Claude Dreyfus etc.), pour lire et jouer les poésies d’Arthur Rimbaud. Le tout posé sur des musiques minimalistes à base d’instruments ethniques, que j’ai composé… surtout avec le didjeridoo.

Et j’étais déjà tombé amoureux d’Aimé Césaire, et l’envie de lui faire un hommage « sonore » était là… mais sa mort à ralentit les choses…
Puis j’ai rencontré Jacques Martial, Président de la Villette, qui a aimé mon travail. De fil en aiguille, on est devenu plus proche car il aime beaucoup la profondeur du didjeridoo.

Je lui ai donc proposé le projet de monter cet album musical en hommage à Aimé Césaire. Il faut dire quand même que Jacques a mis 1 an et demi à se décider… c’est quelqu’un qui prend le temps de peser « le pour et le contre », chose qui n’est pas négatif au final !
Et c’est avec enthousiasme qu’il a accepté !

– Quels sont les artistes que tu as choisi et pourquoi ceux là ?

La liste s’est faite logiquement en fait. Il suffit de regarder la communauté noire et de comprendre qu’Aimé Césaire fait parti de l’identité noire. Après de longues discussions avec Jacques Martial, on a établie une liste simple de personnalités influentes et engagées comme Pascal Légitimus, Lilian Thuram, Abdal Malik, Oxmo Puccino, Lucien Jean Baptiste, Jacques Martial lui-même et pleins d’autres.

Il parait que Gil Scott-Heron aurait accepté de jouer le jeu sur cet album ? Comment as tu fait ? Lui qui est si demandé ?
– Pour Gil Scott Heron, ça a été différent, l’idée m’est venue subitement. J’ai toujours aimé l’arstiste et le l’homme engagé qu’il est. Et j’y ai vu la parallèle de vie évidente avec Aimé Césaire. Et comme il jouait à la Villette, lieu où Jacques Martial est le « Patron » (il ne va pas aimer ça du tout que je l’appelle le patron… lol !), il m’a semblé évident de l’appeller et de lui demander s’il pouvait m’arranger une rencontre avant ou après le concert. Ce qui n’a pas du tout été évident car pendant le concert, je ne savais toujours pas si Gil Scott Heron allait me recevoir.

Lors de la rencontre, j’ai donné à Gil Scott-Heron mon album hommage à Arthur Rimbaud. Et il a reçu avec beaucoup de plaisir et m’a dit qu’il l’avait déjà… Qu’il le trouvait très beau, et qu’il fallait que je continue. J’avoue que ça m’a troublé, car je lui avais fait transmettre un CD moi-même par l’intermédiaire de son staff, lorsqu’il avait joué au New Morning en Mai 2010… Mais je ne pensais vraiment pas que le disque arrivait entre ses grandes mains ! Comme quoi, il faut savoir faire confiance.

Je l’ai donc invité à venir lire un texte d’Aimé Césaire en anglais sur ce fameux hommage… Et il a gentiment accepté, malgré un emploi du temps chargé !  J’espère sincèrement que cela va se faire.

Qui va produire ce projet ? Ton label ?
– Oui entre autre, Tribal zik Records a pour vocation de défendre et de remettre à jour la poésie dite classique… Qui pour moi n’est pas du tout classique mais simplement très belle !

Le but de Tribal zik Records est également d’amener à faire sauter les préjugés sur les carrières respectives de chacun des artistes qui sont invités sur les albums en hommage aux poètes. Ce que chacun des acteurs et chanteurs ont compris immédiatement lorsque je leur ai parlé de tout ça.

D’autres projets à venir ?
– Oui, un volume 2 sur Arthur Rimbaud qui est bientôt fini et devrait voir le jour dans les mois qui viennent, dedans il y aura Roger Carel, Guillaume Gallienne, Christophe Salengro, Isabelle Pasco, Sophie Barjac, Caroline Loeb et pleins d’autres. C’est un album plus profond pour les réels amoureux du poète.

Et puis Aimé Césaire vers le 3ème trimestre 2011… Celui dont on vient de parler.

>> Visitez le site de didjaman

Un commentaire Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud