« Johnny B Goode » de Chuck Berry : ça c’est du rock !

Bill Haley avait lancé un genre avec « Rock around the clock« , genre qui s’épanouira avec le plus célèbre des rockers : Elvis Presley. Si le rock demeure un genre essentiellement trusté par les blancs, il ne faut pas oublier qu’il tire ses racines du blues, musique essentiellement « noire ». Il est donc logique que certains afro-américains aient laissés leur empreinte sur ce genre musical, la musique n’ayant de toute façon pas de couleur, et Chuck Berry est assurément un sacré rocker. Il s’était fait connaître très largement avec « Maybellene » en 1955 mais c’est ce titre qui lui permet de passer à la postérité, notemment appuyé par une scène mythique d’un des films les plus populaire de tous les temps.

Image de prévisualisation YouTubeLe morceau commence par un riff rageur qui virevolte par la suite. Les paroles débarquent avec un rythmique diabolique et ne peut retenir nos pieds : ils tapent frénétiquement sur le sol tandis que nos hanches se déploient. Le piano type saloon en fond se déchaîne tandis que le refrain nous percute et quand vient l’heure du break, on est complètement fou et la piste prend feu. On ressort de ses 2″45 complètement rincé mais aussi terriblement excité et avec un mot à la bouche : encore !

Image de prévisualisation YouTube

27 ans après son apparition sur les ondes, un film le fait entrer dans la légende. Quand Marty McFly monte sur scène (en 1955 dans le film), il remplace au pied levé le guitariste du groupe The Starlights. Il décide jouer ce morceau, encore inconnu de tous puisque n’existant pas. C’est très vite du délire sur le dancefloor et le guitariste blessé, Marvin Berry, téléphone à son cousin Chuck pour qu’il écoute ce qui se joue. Une nouvelle preuve de la capacité des américains à jouer avec leur pop culture. La scène est importante dans le film, très drôle, magnifiquement réalisée et elle est devenue une des plus emblématiques de la saga.

Image de prévisualisation YouTube

Dans l’histoire de la musique, la chanson est aussi très importante. Classée en 7ème position par Rolling Stone dans le classement des meilleures chansons de tous les temps, reprise un nombre incalculable de fois par de nombreux artistes (AC/DC, Rolling Stones, Bruce Sprinsteen, Metallica, NOFX, Sex Pistols, Lynyrd Skynyrd, Aerosmith, Led Zeppelin et beaucoup d’autres), elle demeure encore aujourd’hui un standard reconnu. Elle a de plus l’insigne honneur d’être l’unique chanson rock envoyée dans l’espace, avec Voyager 1, en 1977.

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud