L’art de la reprise (part. 1)

La sortie de l’album de The Jolly Boys intitulé « Great Expectation » (Wall of Sound) est l’occasion de lancer cette nouvelle et récurrente rubrique consacré à l’art de la reprise sur le Blog Zik.

The Jolly Boys sont de vaillants septuagénaires jamaïcains qui chaloupent sur scène depuis les années 50 et comptent parmi les pionniers du mento, l’un des ancêtres du reggae. En 2010, après s’être fait les dents sur une version du « Great Balls Of Fire » de Jerry Lee Lewis, ils signent un retour remarqué avec un album composé de douze reprises issues des scènes rock, punk, pop ou new wave mises à la sauce caraïbe.

Ce sont ainsi tour à tour Iggy Pop (& the Stooges) et son« Passenger », les Doors et leurs « Riders on the storm », Amy Winehouse en pleine « Rehab », les Clash, New Order ou encore Johnny Cash qui se mettent au rythme du mento et passent par l’interprétation du chanteur Albert Minott.

La liste des reprises de l’album « Great Expectation » :

1. The Passenger (Iggy & the Stooges)

2. Perfect Day (Lou Reed)

3. Rehab (Amy Winehouse)

4. Nightclubbing (Iggy Pop)

5. Hanging On The Telephone (The Nerves / popularisé par Blondie)

6. Do It Again (Steely Dan)

7. Riders On The Storm (The Doors)

8. Golden Brown (The Stranglers)

9. I Fought The Law (The Clash)

10. Ring Of Fire (Johnny Cash)

11. Blue Monday (New Order)

12. You Can’t Always Get What You Want (The Rolling Stones)

Une autre escapade de The Jolly Boys dans le monde des reprises : « Great Balls Of Fire »

L’album de The Jolly Boys en écoute sur Deezer

Image de prévisualisation YouTube
Un commentaire Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud