Musique et voiture : le sonomètre peut vous éviter des problèmes

On apprécie tous d’écouter la musique lors d’un trajet en voiture. Motivante, elle nous donne de l’élan pour la journée. Cependant, il faut être vigilant quant au volume du son. Vous pouvez vous équiper d’un appareil qui mesure le niveau du bruit afin de ne pas prendre de risques lorsque vous conduisez.

Le sonomètre, un outil pratique

Le sonomètre est un outil qui permet de mesurer le son. Généralement, c’est en décibels que les mesures sont rapportées. C’est pour cela que le sonomètre est également appelé décibel-mètre. Il existe plusieurs modèles avec différentes options. De nos jours, la plupart des modèles ont un écran numérique pour afficher les données, certains ont aussi une mémoire pour enregistrer les relevés.

En plus de cela, nous pouvons trouver deux catégories de sonomètre : classe 1 et classe 2. La classification des sonomètres se fait selon une norme internationale. Les appareils de classe 1 s’utilisent généralement pour effectuer des mesures très précises, alors que ceux de classe 2 sont plus destinés à un usage personnel ou dans un lieu de travail pour mesurer le bruit.

L’utilisation d’un sonomètre est très appréciable dans certaines situations, notamment dans le milieu professionnel afin d’assurer la santé auditive des travailleurs. Il est aussi judicieux d’en avoir un à son domicile. En effet, vous aurez la possibilité de mesurer le son chez vous ainsi que dans votre voiture. Si vous avez l’habitude d’écouter la musique à un niveau élevé quand vous conduisez, cela peut aboutir à une contravention.

La musique au volant : un danger potentiel

Vous avez certainement déjà écouté la musique « à fond » en conduisant. Même si nous convenons tous que cela est plaisant, il faut être vigilant. Effectivement, un bruit trop fort dans l’habitacle peut représenter un danger.
Premièrement, votre concentration est altérée et vos réflexes peuvent devenir plus lents. Vous vous exposez donc à des risques d’accident qui pourraient être évités.

De plus, vous êtes isolé de votre environnement. Ainsi, il est fort probable que vous n’entendiez pas un autre conducteur klaxonner ou une ambulance arriver. Dans chacun de ces cas, le danger est présent. Si vous êtes contrôlé par les forces de l’ordre, vous pouvez être verbalisé et vous vous exposez à une amende de 75 euros. En cas d’accident, votre assurance peut refuser de vous indemniser.

Dans la situation ou conduisez les fenêtres ouvertes, le soir, avec un haut niveau sonore, vous risquez alors une de recevoir contravention de troisième classe, pour tapage nocturne.

2 commentaires Ajoutez les votres
  1. Bonjour Bonjour !! Tout d’abord merci pour ce site de qualité avec beaucoup d’articles très intéressants les uns comme les autres.
    J’ai pratiquement fait tout le tour du site et je recommande !
    Mais tout comme vous j’ai aussi ma méthode pour apprendre et je vais vous la partager !
    Tu as au minimum 7 ans et tu veux apprendre la musique tout en amusant alors j’ai ce qu’il te faut : pianosympa.com
    C’est simple efficace et certifié tu n’as plus qu’a cliqué et en avant la musique !

  2. Bonjour, j’ai beaucoup aimé votre blog et je viens assez souvent regarder. J’aimerais que vous veniez jeter un œil a ma chaîne YouTube où je créer mes propres instrumentales merci beaucoup

Répondre à Anthony Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud