Paris Didgeridoo & Percussion Festival : 30 juin bataclan

Au Bataclan, 30 JUIN 2012

Au programme de ce festival organisé autour de Raphael Didjaman on retrouvera Guem dit l’homme aux mains d’or, nous verrons après pourquoi, Sapho, Kohndo, mélanie Bauer et Denis Lavant.

Une superbe soirée en perspective, le 30 juin, aux 1500 spectateurs chanceux du Bataclan ce soir là.

Raphaël DIDJAMAN live

Image de prévisualisation YouTube

Didjaman qui fut d’abord saxophoniste,  a été pris de passion par le didgeridoo et est devenu l’un des spécialiste artisan-luthier le plus reconnu.

Apres avoir tout plaqué en 95, il passe 1 an dans l’outback, ou il se forme aux différentes techniques de cet instrument de musique aborigène datant de l’âge de pierre (entre 20 000 et 60 00 ans avant JC pour les nazes). Au départ, c’est une branche d’arbre creuse (d’eucalyptus, gommier, acacia ou bambou).

MASQ – Raphaël Didjaman – Clip Vidéo

Image de prévisualisation YouTube

C’est donc dame nature qui a  façonné ces instruments primaires.

Pub Game Boy Advance – Musique de Raphaël Didjaman

Image de prévisualisation YouTube

Pour votre culture voici la légende associe à cet instrument :

« Au commencement, tout était froid et sombre. Bur Buk Boon était en train de préparer du bois pour le feu afin d’apporter la protection de la chaleur et de la lumière à sa famille. Bur Buk Boon ajoutait du bois dans le feu lorsqu’il remarqua qu’une bûche était creuse et qu’une famille de termites était fort occupée à grignoter le bois tendre du centre de la bûche. Comme il ne voulait pas blesser les termites, Bur Buk Boon apporta la bûche creuse à sa bouche et commença à souffler. Les termites furent projetées dans le ciel nocturne, formèrent les étoiles et la Voie Lactée et illuminèrent le paysage. Et pour la première fois le son du didgeridoo bénit Mère la Terre, la protégeant elle et tous les esprits du Dreamtime, avec ce son vibrant pour l’éternité… »

Film insectes batisseurs Musique de Raphaël Didjaman

Image de prévisualisation YouTube

Joli n’est-ce pas.

L’avantage comme vous pourrez le constater lors de la soirée c’est qu’il s’accommode de tout les styles de musiques, rock, pop, fusion, new âge et bien sur africain notamment les percussions.

Guem Live 3

Image de prévisualisation YouTube

En la matière Guem est le spécialiste reconnu de la chose car cela fait longtemps que le maitre s’intéresse aux rythmes du monde entier.

De son vrai nom Abdelmadjid Guemguem, ce lointain descendant d’esclave nigérien amené de force dans le sud de l’Algérie, est depuis son plus jeune âge plongé dans le monde des percus.

Né à Batna en 1947 dans le quartier de la verdure, il fait partie très jeune des formations musicales locales.

Son arrivée en France n’est pourtant pas due à la musique, mais au football en tant que futur joueur pro. Mais rapidement il préfère laisser le cuir rond pour celle des percussions africaines.

Guem & Zaka Percussion – Le Serpent

Image de prévisualisation YouTube

Il croisera des pointures comme Michel Portal ou Steve Lacy, mais c’est seul et en chef d’orchestre qu’il va préférer œuvrer. En 73 sort  son opus Percussions Africaines, puis il connaît le succès avec Guem et Zaka.

Avec Guem,  on oscille au gré des rythmes entre force, joie, douceur ou passion.

Ca va être un régal de voir ces associations lors de ce festival.

Chacaux du bush du nord, profitez-en au moins.

foi de Cathare musical.

Un commentaire Ajoutez les votres
  1. Salut,

    J’adore les sons de Raphaël, vraiment.

    Quand à Guem j’ai eu la chance de le voir en concert il y a quelques années et ça reste un moment inoubliable pour le percussionniste que je suis tellement il m’a transporté loin, très loin…

    Du grand art tout ça ! Et de grands artistes !

    Merci pour les articles et les vidéos. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud