Patti Smith, le concert que je n’ai pas raté !

Patti Smith - © D.R

Artiste pluri-disciplinaire, poétesse, chanteuse, performeuse, essayiste, critique de rock, comédienne, photographe… Qui est Patti Smith ?

Jeudi dernier, 3 novembre à La Sirène – La Rochelle, pour sa seconde date en France, Patti était femme. Une dame de coeur qui a inondé la salle de son aura et de sa générosité.

Une salle à la moyenne d’âge nettement plus élevée que la majorité des concerts donnés dans les SMACs (Salle de Musique Actuelle) de France et de Navarre. Et c’est tant mieux. Des vrais fans, pas de hasard.

Jesus died for somebody’s sins but not mine :http://www.dailymotion.com/video/xf2uqe

Mamie aux brushing impeccables venues applaudir leur idole et entonnant sans faille les premières phrase de chaque chanson, quarantenaires se déhanchant et hurlant de bonheur sur Gloria (G L O R I A),  jeunes, très très jeunes, affichant leur admiration, sur un superbe drap de coton blanc (Patti, we love you!) qu’elle n’hésitera pas à enrouler autour de ses frêles épaules car surtout elle garde le power !

Petite anecdote à propos de People have The Power qu’elle nous a racontés l’après midi même lors d’une rencontre tout aussi magique à l’Université de La Rochelle (merci). « J’étais dans ma cuisine en train d’éplucher des pommes de terre quand Frederick, mon cher mari, est rentré en trombe pour me dire : les gens ont le pouvoir, tu dois écrire là-dessus. je lui ai dit OK mais débord je finis d’éplucher mes pommes de terre. » On connait la suite : succès mondial repris par tous les grands artistes, et par Patti jeudi soir dernier devant un public affamé ! Tellement de circonstance…

Image de prévisualisation YouTube

Une Patti pleine d’énergie, une femme de 64 ans qui crache et qui crie son bonheur d’être artiste, de vivre et de vouloir toujours se battre contre le système américain, les grosses machines qui dévorent et recrachent des hommes moulinés et vermoulus. Une Patti capable de se tromper, de prévenir « c’est une nouvelle chanson, très jolie, mais hier à Lille on l’a plantée, alors je préfère avoir mon texte »… capable aussi de danser comme une folle et de nous donner sa voix la plus pleine, la plus rocailleuse, la plus rock, la plus poétique, la plus amoureuse lorsqu’elle parle de Frederick Smith, « my dear and sweet husband Frederick », la plus rieuse, la plus pro, la plus au point c’est tout.

Drôle est sensuelle, au geste délicat, elle chante comme j’aime à penser qu’elle vit. Sans relâche, sans bondieuserie mais avec foi !

Image de prévisualisation YouTube

Bonne écoute et précipitez-vous si elle vient à passer par chez vous !

Carol

Dates de tournée Patti Smith novembre 2011 : Marseille le 7, Grenoble le 8, Strasbourg le 9, Dijon le 11, Nantes le 13, Villeurbanne le 14, Ramonville St Agne le 17, Rouen le 19, Paris le 21 et le 22

Après c’est NY city !!!!! Qui m’emmène ?

4 commentaires Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud