Rhythm Makers

Funkybulesque

Groupe originaire du Bronx, il est déjà dans sa 1ere composition quasi finale en 1968 avec « Sabu & the Survivors », puis ils changent pour les « rhythm makers » avec « Emanuel « Rahiem » LeBlanc(guitar-chant), Herb Lane(synthé), Kenny banks (batterie), Keith Crier(basse-chant).

Rhythm Makers – Zone – 1976

Image de prévisualisation YouTube

Ils signent chez « Delight Records », maison qui a déjà « Kool & the gang » dans ses cartons en autre chose.

Nos compères funkylophiles réussissent un coup de maitre d’entrée avec leur premier morceau « Zone » qui reste plus de 3 mois en tête des hits US.

Rhythm Makers — Soul On Your Side

Image de prévisualisation YouTube

Ils enchainent avec leur premier album « soul on your side » en 1976 qui n’est pas piqué des verts si vous aimez secouer votre échine matin , midi et soir.

Keny Banks quitte la formation remplacé par « Paul Service »en 1978, le groupe change alors de nom pour GQ en signant avec » Arista Records », une idée à la con du manager qui aurait mieux fait de rester coucher ce jour là ! Sur le départ, Paul  sera a nouveau remplacé en 80 par « steve Adomo » mais rien n’y fait l’inspiration est passée.

The Rhythm Makers – Touch

Image de prévisualisation YouTube

Il reste quand même quelques morceaux d’anthologie de Funky music « hold school », merci pour le « hold » les jeunes nazes, sur lesquels ils importants de tout lâcher de « temps en temps » seulement car comme le dit le sage dans la montagne « il ne faut pas abuser des bonnes choses », adage qu’il lui est venu à l’esprit lors d’un monologue avec sa chèvre préférée qu’il a depuis surnommée « parcimonique ».

Et oui, quand l’herbe est verte,  le vendredi il fait bon d’être dans la prairie.

Un commentaire Ajoutez les votres

Répondre à stef! Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud