Ennio Morricone mais sans western dedans !

Véritable institution dans le domaine de la BO, l’italien Ennio Morricone s’est fait connaître en donnant une nouvelle sonorité au western grâce aux films de Sergio Leone. Si ces différentes compositions sont admirables, révolutionnaires, sublimes et anthologiques, il est dommage de réduire un artiste aussi important et prolifique à quelques partitions. Oui, car le vénérable Morricone a composé plus de 500 partitions (!!) en plus de 60 ans de carrière (cinéma mais aussi TV, courts, docus), empilé les récompenses (près de 50) et vendus plus de 70 millions d’albums dans le monde. Une légende on vous dit.

Continuer la lecture

B.O de « Conan le Barbare » : le son de l’heroïc-fantasy.

Quand Dino de Laurentiis se lance au début des années 80 dans le projet de l’adaptation des romans de Robert E. Howard relatant les aventures d’un barbare prénommé Conan, il veut mettre en fond sonore de la pop-music, comme cela avait si bien fonctionné (rires étouffé) sur le grandiose (rires contenus avec difficulté) « Flash Gordon ». John Milius le persuadera de faire marche arrière. Ouf !

Continuer la lecture