« La tête en arrière » de Luke : la relève, la vraie.

Entre les boutonneux de Kyo et les dandys BB Brunes, il y a un groupe de rock français qui aura incarné, aux oreilles du grand public, la relève du rock français. Noir déz en sommeil, les Kyo enfin démasqués et prestement dégagés (qui dit rock dit guitare et pas chanson mielleuse pour gamines de 12 ans), les artistes pop qui commencent à se revendiquer rock parce qu’ils mettent des guitares dans leurs tubes et que c’est le genre à la mode, un groupe français va émerger. Après un 1er album passé inaperçu, le groupe change de line-up et se reforme autour de Thomas Boulard (le chanteur, qui prendra aussi en charge les guitares) et de Cyril Guillaneuf au piano. Leur 1er single, « La sentinelle », débarque début 2004 et il va directement les propulser au sommet.

Continuer la lecture