Roy Ayers

Tweet Il était une fois un jazz-man, important vibraphoniste des années 1960, puis un R’n’B bandleader dans les années 1970 et 80, dont la réputation maintenant est celle d’un des prophètes de l’acid jazz, avec une décennies en avance sur son temps.

Continuer la lecture