J’étais au concert de The Who le 3 juillet 2013 à Bercy !!!

A l’occasion de leur venue à Paris pour leur tournée 2013, j’ai donc assisté au concert des mythique The Who pour la reprise de leur légendaire album opéra-rock « Quadrophenia » (plus quelques autres titres). Et pour le coup, j’ai pris une claque old school avec un show millimétré mais aussi furieux, virtuose, rythmé et d’une tranquille assurance.

Continuer la lecture

BO de « Good morning England » : l’époque bénie du rock.

Sortit en 2009, le 2ème film du surdoué Richard Curtis narrait l’histoire de l’une des nombreuses radios pirates qui émettaient au Royaume-Uni au milieu des années 60, en réponse à l’interdiction par le gouvernement de Sa Gracieuse Majesté de diffuser du rock (ou alors limité à 45 minutes par jour sur la BBC). Ce qui était fort dommage car le genre explosait et un paquet de groupes se lançaient dans cet univers en friche, à grands coups de riffs ravageurs et de refrains ultimes. Et la BO est une magnifique compilation de cette époque très riche d’un point de vue créatif.

Continuer la lecture

Link Wray, le roi du FUZZ

Tweet Ce guitariste née en Caroline du Sud en 1929  (mort en 2005 à Copenhague) est le chainon méconnu du rock électrique,  il fut un des premiers bidouilleurs de grattes devant l’éternel, notamment il créa l’effet fuzz que vous reconnaîtrez facilement dans les morceaux. Link Wray – American Sunset

Continuer la lecture

Un titre à emporter sur une île déserte

Tweet « Ha! ha! famille nombreuse / Famille heureuse / Quand on est frère et sœur / Ha! ha! c’est le bonheur / On a du cœur / Quand on naît frère et sœur. » Les Négresses Vertes Blog-zik c’est un joli projet, un blog qui parle musique et de tout ce qui est lié : pochette d’album, artistes neuf ou d’occasion, B.O., concerts,…

Continuer la lecture

Story of The Who. Part 4

L’héritage du groupe est en effet colossal. Quand ils débutent, ils s’inspirent du rythm and blues américain (avec quelques sonorités jazzy) et durcissent le son du rock. Ils seront récupérés par les mods mais le groupe s’éloignera presque aussitôt du mouvement. On retrouve The Who dans l’ADN du punk, du hard metal et du rock des 70’s et de nombreux groupes (Deep Purple, Pink Floyd, AC/DC, Metallica, Led Zeppelin, The Stooges, Queen, Europe et j’en passe) en sont les descendants directs. Leur jeu scénique d’abord a révolutionné les codes en vigueur et de nombreux mouvements, styles vestimentaires, rituels ou excès sont depuis devenus une partie intégrante du genre. Ensuite, il y a la diversité musicale qui cloue sur place bon nombre de contemporains du groupe mais aussi de groupes actuels.

Continuer la lecture

Story of The Who. Part 2

La scène, c’est le lieu d’expression dans lequel le groupe se révèle le plus car le rock est avant tout vivant. Là où les autres groupes sont plus destroy en coulisses que sur scène, The Who fait les 2. En Angleterre, leur réputation n’est plus à faire, surtout dans un pays réputé pour ses règles de bienséances (ce qui contre-balance, et explique sans doute aussi, les nombreux artistes contestataires que le Royaume a engendré). Parmi les nombreuses prestations scéniques, on pourra retenir celle de Monterrey et le fameux duel de guitaristes entre Pete Townshend et Jimi Hendrix, qui est avant tout une histoire d’égo : le sort décida du groupe qui devait passer en 1er et il désigna le quatuor londonnien. Hendrix lança alors à Townshend « Je vais tout envoyer ». alors l’anglais décida que lui aussi, il allait donner le maximum. Une nouvelle preuve de l’arrogance et du fort caractère britannique. Ils furent aussi de la partie à Woodstock et rassemblèrent (avec Miles Davis, Hendrix et d’autres) 600 000 personnes sur l’île de Wight en 1969 et 1970.

Continuer la lecture

Story of The Who. Part 1

Tweet Le rock en Angleterre, de ce côté-ci de la Manche (mais aussi de l’Atlantique), c’est les Beatles et les Rolling Stones. Mais le rock anglais, c’est aussi The Kinks, The Animals et donc The Who. Comme souvent, tout commence au collège avec la rencontre entre 2 musiciens soit içi John Entwistle (basse) et Pete…

Continuer la lecture

The Hushpuppies

Tweet Leur nom évoque le silence… The Hushpuppies n’ont pourtant rien de silencieux, mélant garage rock des sixties et punk, ce quintette de petits français dans le vent fait du bruit dans l’hexagone et chez ses proches voisins mais il se fait aussi entendre jusqu’au Canada et au Japon.

Continuer la lecture