« The bomb shelter sessions » de Vintage Trouble : la nostalgie éternelle.

En ces temps de « C’était mieux avant », il n’est pas étonnant de voir pulluler un maximum de groupes (bien aidé par un marché de la musique, et des arts en général, en pleine explosion) qui recyclent des tics et/ou des sons anciens, qui reviennent aux bases de ce qui les faisaient rêver plus jeunes et qui, une fois leur groupe formé, s’ingénient à le refaire, avec un son plus moderne. Ainsi, après la vague de groupe commençant par « The », la nouvelle mode est au vintage. Et en l’occurrence içi, ça vaut le détour.

Continuer la lecture