Zoom sur le gospel philharmonique

Le gospel est connu depuis toujours comme un chant porteur de valeurs fortes et de messages positifs. Il apporte de l’émotion et de l’originalité aux célébrations et événements en tous genres. Mais on ne sait finalement que peu de choses sur ce type de musique. Un sous-genre du gospel a d’ailleurs récemment fait son apparition et connaît un succès grandissant à l’échelle nationale et internationale. Il s’agit du gospel philharmonique, une alliance surprenante entre le gospel tel qu’on le connaît et une partie instrumentale, assurée par un orchestre de musique classique. Nous vous invitons à approfondir à travers cet article votre connaissance du gospel et de ce nouveau genre qui bouleverse les codes.

Qu’est-ce que le gospel ?

Revenons d’abord sur les bases du gospel et notamment son étymologie. Le mot gospel vient du mot « godspell », en d’autres termes « l’évangile ». Pour les croyants, il fait notamment référence au Nouveau Testament. Sa première apparition date de 1870.

Mais plus généralement, il s’agit d’un style musical originellement utilisé par les noirs américains pour des chants évangéliques chrétiens. On le reconnaît tout de suite à son rythme et son dynamisme. Depuis peu, un nouveau genre de gospel a fait son entrée sur la scène musicale : le gospel philharmonique, qui a notamment été initié par Gospelphilharmonicexperience.com et qui profite d’une renommée grandissante.

Le gospel est le digne successeur du style négro-spiritual, qui rend hommage à la bible et à l’Ancien Testament. Il allie les chorals évangéliques aux work songs et au jazz. Les prêches de l’évangile sont alors alternés avec les « Amen » swingués des fidèles.

À ses débuts, le gospel était accompagné dans les églises d’instruments de musique comme l’orgue ou l’harmonium. Peu à peu, il a également fait appel à d’autres instruments comme le piano, la batterie, les synthétiseurs et même les guitares électriques afin d’apporter plus d’harmonie et de rythme à la musique.

Groupe de gospel

L’histoire du gospel

Le gospel trouve réellement ses origines dans le 18ème siècle. Contrairement au négro-spiritual, il met en avant le Nouveau Testament, représentant une nouvelle naissance, la résurrection, en lien avec l’émancipation des esclaves.

Après leur arrivée sur le continent américain, les esclaves ont en effet dû s’habituer à leurs nouvelles conditions de vie (apprentissage forcé de la langue, de la religion, de la vie sociale sur les plantations) et de nouvelles conditions de travail.

Coupés entièrement de leurs racines, ils ont dû se recréer des liens communautaires et une nouvelle culture à travers la prière, la musique, les chants de travail, etc. C’est dans ce cadre qu’ont émergé les negro spirituals avec les églises noires, puis les gospel hymns au 19ème siècle.

C’est au 20ème siècle que la musique gospel s’est réellement développée dans les églises baptistes et pentecôtistes afro-américaines. Mais elle est surtout associée à une révolte musicale face à une Amérique raciste. Les Noirs récemment émancipés, mais toujours sous l’autorité blanche l’utilisaient pour exprimer une souffrance, notamment dans les États du Sud. Cette situation avait alors provoqué une migration massive dans les villes du Nord, comme Chicago, New York ou Détroit.

Les caractéristiques du gospel

Le gospel est donc principalement une musique d’église, servant à exprimer la foi chrétienne. Il se caractérise par son rythme dynamique impulsé par les noirs américains, auquel s’ajoutent les harmonies européennes traditionnelles.

En général, le gospel est mené par des appels du Preacher, qui n’est autre que le pasteur, auxquels répondent les fidèles, toujours de façon rythmée et dynamique. Il s’agit ainsi d’un dialogue musical, souvent improvisé et toujours dirigé.

Son style unique et sa vitalité ont rapidement fait que le gospel se répande à travers le monde. Il a conquis le grand public, dans une démarche moins spirituelle et davantage liée au monde du spectacle en général.

Petit à petit, l’accompagnement instrumental et la prestation scénique sont devenus indissociables du gospel, dans les églises comme sur scène. Ce genre musical a notamment donné lieu au rythm and blues et certaines musiques soul et rock.

Le gospel philharmonique : une alliance surprenante entre gospel et orchestre de musique classique

Le gospel philharmonique est une alliance du gospel avec la prestation d’un orchestre de musique classique. La chaleur de l’un s’est mariée à la richesse de l’autre pour donner un genre nouveau et déjà très apprécié dans le monde musical.

Il est apparu pour la première fois en 2017, lorsqu’un artiste passionné et directeur d’orchestre du nom de Pascal Horecka a collaboré avec l’Auditorium de Lyon et l’Orchestre National de Lyon pour mettre en place un projet d’un nouveau genre. Présenté au grand public en avril 2018, le résultat s’est révélé surprenant et a été vécu comme une expérience inoubliable pour les personnes présentes et les artistes impliqués.

Depuis quelques années, le gospel philharmonique gagne alors du terrain en France comme à l’étranger. Les concerts sont de plus en plus fréquents grâce aux initiatives de programmateurs français, d’auditoriums, orchestres et institutions musicales de tout bord. Ils attirent à la fois le public et la presse.

Un genre musical pour tous

Le gospel philharmonique se découvre également plus souvent dans un cadre plus intimiste au niveau des églises, festivals ou lors d’occasions spéciales comme les mariages ou concerts de Noël. Dans tous les cas, le gospel philharmonique est porteur de valeurs comme l’amour, le partage et la passion.

Le gospel philharmonique peut se décliner en différents genres (gospel traditionnel, gospel urbain, gospel symphonique…), avec toujours comme principe d’allier la vivacité du gospel à la beauté et la richesse de la musique classique.

Il est possible de faire appel à des groupes spécialisés dans ce genre de musique. Ils peuvent adapter la configuration des concerts selon les demandes, en formation complète ou réduite, avec plusieurs choristes, accompagnés de piano, orgue hammond, percussions, guitare, basse, batterie, etc.

Ceux qui veulent chanter du gospel philharmonique peuvent également s’y initier grâce à des masterclass pour réaliser un travail vocal intensif sous le contrôle de professionnels dans le genre. Ce type de programme allie des enseignements en chorale à des parcours personnalisés pour devenir soliste ou chanter en petit groupe a cappella. Une représentation finalise généralement la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud