DHAFER YOUSSEF – Du soufi et au-delà –

Au préalable, un conseil n’essayez pas de reproduire les sons de  Dhafer Youssef , il en va de votre intégrité physique, les risques sont incalculables. Destruction totale des cordes vocales, lésions profondes du poumon gauche et asphyxie partielle avec dommage collatéral sur le fonctionnement du cerveau. Ce n’est pas marqué sur la boiboite, attention.

Dhafer Youssef – La Nuit Sacree

Image de prévisualisation YouTube

L’avantage si l’on survit, c’est que l’on peut toucher au sublime.

Dhafer est née en Tunisie en 1967, dés son enfance il baigne littéralement dans la musique, dans les chants religieux de l’Islam et dans la tradition Soufi. Il vit depuis 1990 à Vienne ou la scène jazz est particulièrement influente et active.

Paolo Fresu, Dhafer Youssef, Eivind Aarset Medley – La Sivigliana – Concierto de Aranjuez

Image de prévisualisation YouTube

Auteur, compositeur et interprète, accompagné par son instrument le oud, il s’ouvre à d’autres influences et notamment les musiques d’improvisions.

Dhafer Youssef – La prière de l’absent

Image de prévisualisation YouTube

Avec lui, on sillonne la méditerranée  sur un frêle esquif électrique (Electric soufi, 2001) au gré du souffle imprévisible et éthéré de sa voie, sous la lumière bienveillante d’une lune bigarrée à souhait.

Dhafer Youssef Quartet – Odd Elegy

Image de prévisualisation YouTube

En effet, la majorité des marins musiciens qui l’accompagne sont des descendants de viking, des tops jazzmans scandinaves, norvégiens, danois, aux noms imprononçables mais aux talents bien prononcés comme quoi cela n’a rien à voir comme me le souffle ce plaisantin de Zorg.

Dhafer Youssef – Wind and Shadows

Image de prévisualisation YouTube

Son dernier album vient de sortir  abu nawas rhapsody , il est encore une fois dans cette lignée de métissage mystique, de méditation jazzy improbable ou la poésie s’éclipse de temps en temps devant l’émotion.

C’est une musique indélébile et intemporelle que nous délivre ce musicien hors pair et ses acolytes.

Dhafer Youssef – Diaphanes

Image de prévisualisation YouTube

Si jamais, vous le voyez en programmation à la Sirène, avertissez le port de La Rochelle que des marins vont se précipiter lamentablement dans celui-ci, tels ce tebê d’Homère.

J’adooore les soufis.

Mince, ou est ma bouteille d’oxygène? bon, tant pis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud