« Hanna » par The Chemical Brothers : le trip hop investit l’espionnage.

Cette année, les musiques électroniques et alternatives ont investi en force le monde du cinéma. Après Daft Punk sur « Tron legacy » et en même temps que Basement Jaxx sur « Attack the block« , le duo anglais a droit à sa 1ère vraie BO avec le film « Hanna » de Joe Wright. Pour un film non-conventionnel autant prendre un groupe qui sorte de l’ordinaire (expérience faite par Luc Besson sur diverses productions en prenant Massive Attack ou encore Archive mais c’était sur des blockbusters). Le résultat sur l’écran est mortel et une bonne BO doit aussi exister en dehors du film et ne pas être une simple illustration. C’est le cas !

Image de prévisualisation YouTube

Le thème principal est un petit bijou, bien dans la veine trip hop avec ce mélange électro guitares électriques. On revient par la suite au big beat avec divers morceaux qui sonnent définitivement plus électro et qui vous restent longtemps dans les tympans. Et comme le duo n’est pas qu’une machine à beats, on a droit à quelques mélodies poétiques et efficaces, qui là encore vous trottent dans la tête un sacré bout de temps.

Image de prévisualisation YouTube

Les 2 anglais nous ont concocté un sacré morceau avec cette BO équilibrée, qui comme toute BO contient des passages très courts (entre 40 secondes et moins de 2 minutes) mais qui sont toujours très soignés. Les morceaux ne sont pas disposés dans l’ordre du film mais dans une logique plus proche d’un vrai album. Le résultat final est proche dans l’excellence et non seulement il accompagne fort bien le film mais en plus, il ne dépareille pas vraiment avec la discographie de ces maîtres du genre. Quelques chefs d’œuvre se cachent même dans la galette. J’adore pour ma part le thème principal, « Escape 700 », « Marissa flashback », « Car chase », « Hanna vs Marissa » et l’exceptionnel et très riche « Container park ».

Image de prévisualisation YouTube

En résumé, une collaboration heureuse entre un film qui se voulait original et loin des sentiers battus et un groupe qui règne sur sa spécialité depuis plus de 15 ans et qui n’a rien perdu de sa personnalité dans le monde (très) soluble du cinéma de divertissement (ce que le film est, en plus d’être un thriller efficace et solidement charpenté).

Image de prévisualisation YouTube
3 commentaires Ajoutez les votres
  1. En parlant de cinéma,il font une redif du concert « don’t trust » enregistré au fuji rock festival le 22 février 2012!!! Avec mon mec on a pris nos place et on espère qu’y aura du monde pour recréer un peu l’ambiance, même si selon les média « on s’y croirait »!!!! Y a plusieurs site qui vendent les places, j’ai pris la mienne sur le site akuentic, comme ca j’ai pu l’imprimer direct donc j’attend la semaine pro avec imptience !! je suis prete à en prendre pleins les oreilles 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud