L’autre Wagner : Mirel

Mirel Wagner, To The Bone

Image de prévisualisation YouTube

Jeune éthiopienne de 24 ans, Mirel Wagner édite fin 2011 son premier album éponyme. Son titre phare To The Bone siffle comme le vent rasant la campagne isalndaise où elle a grandit.

Du blues sombre au folk radieux et épuré, cette jeune fille à la mine sévère compose avec soin et raffinement des mélopées qui ne rendent pas si tristes.

Inspirée par des grands artistes tels que Joni Mitchell, Tracy Chapman, Neil Young ou Meshell Ndegeocello, Mirel Wagner compose guitare à la hanche, sans complexes des chansons qu’elle veut lentes, s’infiltrant peu à peu sous la peau comme l’eau de source s’écoulant lentement entre les galets lisses d’un ruisseau.

Mirel Wagner – No Death

Image de prévisualisation YouTube

La jeune Mirel Wagner signe son album chez Bone Voyage, un Label allemand. Même si le public n’est pas toujours prêt à recevoir ce genre de cadeau, les critiques, eux ne s’y sont pas trompées et la portent à nu. Son timbre de voix grave, presque cérémonial, chante l’amour, la mort et l’amitié sans fioritures. Elle murmure. On pourrait croire qu’elle ne chante que pour elle.

Est-il permis de la comparer à Ane Brun (voir article http://www.blog-zik.com/ane-brun-feat-jose-gonzales-worship ) ou Sinnead O’Connor : oui.

Mirel Wagner – The Road

Image de prévisualisation YouTube

« La jeune inconnue, auteure de onze compositions, s’annonce comme l’ultime révélation de l’année 2011 et son titre phare « No Death » fait le tour des réseaux sociaux internet après l’éloge unanime de la critique. Impressionnée par la rapidité et l’impact de cet accueil, Mirel Wagner effectue quelques dates de part et d’autre de l’Atlantique. » Copyright 2012 Music Story Loïc Picaud.

Et n’allez pas croire que je n’aime que la triste musique, parce que même si sous la pluie, il est préférable d’écouter The Hives pour avoir la patate, Mirel Wagner me rappelle combien parfois, le calme et la pureté sont salutaires.

Allez, n’oubliez pas, prenez soin de vos oreilles, rester branchez sur blog-zik et surtout, surtout, restez libres toujours !

Carol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud