Le ska

Le ska est un style musical rapide très reconnaissable grâce au contre temps marqué par la guitare, les claviers et les cuivres.

Le rythme du ska est composé de guitare syncopé et de basse puissante, appuyé par des sections de cuivre. Le mot « ska » vient du son particulier que fait le plaquage sec des accords sur la guitare. Tout droit sorti de Jamaïque, le ska deviendra rapidement une « Word Music », plus particulièrement prisé chez nos amis les Anglos Saxons.

ANNÉES 60
Bercé par les influences du Calypso, du Meringue, du Kompa ou encore de la biguine et du Jazz, le Ska apparait dans les années 60. Contrairement à la croyance populaire, ce style est apparu avant le reggae. D’ailleurs, le premier groupe de Bob Marley, Peter Tosh et Bunny Wialers était un groupe de Ska.

Le producteur « Coxsone » propriétaire d’un sound système à Londres, crée le mythique label Studio One, qui deviendra le label ska par excellence. Les 45 T sont les rois à cette époque, et sont pressés et distribués en grand nombre.

En 1964, c’est l’explosion du style avec le hit « My boy Lollipop » de Millie Smal sur une rythmique ska. Ce titre est signé chez le célèbre Island Records de Chris Blackell.
Image de prévisualisation YouTube

Le groupe The Skatalites contribue au décollage du Ska, en étant considéré comme l’un des meilleurs groupe de Ska. Ils font figure des vétérans du style mais sont toujours présents aujourd’hui.

Image de prévisualisation YouTube
The Skatalites – Guns Of Navarone

Image de prévisualisation YouTube
‪The Ethiopians- Train to Skaville‬

FIN DES ANNÉES 70
Au Royaume Unis à la fin des années 70
, le ska revient à la mode grâce au fondateur de The Specials Jerry Dammers et la création de son label Two Tone. Le label produira les groupes The Specials et leur tube « A message to you rudy »-, Madness qui deviendra très rapidement célèbre, et aussi The Selecter, Bad Manners…

Le damier noir et blanc propre au ska devient le symbole de l’unité entre les populations noires et blanches, mélange encore timide à cette époque y compris au sein d’un même groupe. The Spécials, par exemple, sont la preuve que la mixité raciale existe et qu’elle fonctionne. Chez blog-zik.com c’est l’un de nos groupes préférés !
Image de prévisualisation YouTube
The specials – A message to you Rudy

Les groupes phares du mouvement Ska :
– Dans les années 1960 :
Toots and the Maytals, The Skatalites, Laurel Aitken, Desmond Dekker, Derrick Morgan, Baba Brooks, Ken Boothe, Tommy Mc Cook, Justin Hinds, Byron Lee et Alton Ellis…

– 1979-1985 :
The Beat, The Specials, Madness, Bad Manners, Judge Dread, The Bodysnatchers et The Selecter…
Image de prévisualisation YouTube

– Les années 1985-2000 :
Groupes français : Rude Boy System, La Ruda salska, Skarface, Jim Murple Memorial…
Groupes américain : Sublime, New York Ska-Jazz Ensemble, The Slackers, The Toasters, Fishbone, Rancid…

Danse Ska

2 commentaires Ajoutez les votres
  1. Connais tu les Jim Murple Memorial ? Le plus vieux groupe de ska en France, depuis 20 ans sur la route.
    Nous faisons appel au crowfunding pour financer notre futur 9 ème album et pour ça on a fait une petite vidéo en rapport avec les présidentielles qui nous pique tout l’espace sur la toile en ce moment !!
    J’espère que la vidéo te plaira !!
    https://youtu.be/AQ1OenfwkL8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud