The Skatalites

The Skatalites
The Skatalites - © DR

Voici un groupe de la Jamaïque que j’affectionne tout particulièrement. Pionniers du ska et du rocksteady le groupe formé en 1964 a su se faire un nom et est aujourd’hui très respecté dans le paysage musical. Le nom du groupe « The Skatalites » vient d’un jeu de mot en rapport avec le lancement des satellites autour de la terre.

Nos papis du ska, nous délivrent des morceaux avec une rythmique très cuivrée et extrêmement joyeuse.  La plupart de leurs morceaux sont instrumentaux, ce qui ne vous empêchera pas de danser frénétiquement dans votre salle de bain en toute liberté !

Le titre « Man in the Street » des Skatalites fut classé dans le top 10 anglais, ce qui contribua à développer l’industrie du disque en Jamaïque à l’époque. Ce morceau sonne comme un « be bop ska ». Le ska jazzy au plus haut de sa forme.

En 1965, le groupe se sépare alors que leur leader Don Drummond a de sérieux problèmes avec la justice pour le meurtre de sa compagne. En 1983, il se reforme miraculeusement et en 1984 sort l’album « Return of the Big Guns ». Le groupe enchaine les tournées et se produit pour la première fois en Europe.

En 1995, l’album « Hi-bop Ska » est nominé au Grammy Awards comme le meilleur album reggae, une consécration !

En 1997 sort l’album « Ball of Fire », qu’il vous faut absolument : un superbe disque de Ska, peut être le meilleur, avec le désormais célèbre « James bond Theme » des Skatalites.

Depuis le groupe perdure. En 2002, sortie d’une petite pépite « From Paris with love » puis tournée mondiale avec certains des membres de l’origine (d’autres dinosaures ont malheureusement disparus) du groupe sont toujours présents pour nous délivrer le meilleur du Ska !

Le meilleur pour la fin « Guns of Navarone » (notamment repris par The Specials)

Comme la version originale est un peu courte (45 T oblige a l’époque) voici une version live de 2003 au festival Glastonbury (Angleterre) qui devrait vous mettre en joie et vous permettre de passer une très bonne journée !

Keep on shankin’ ! Ska Fever.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud