Yoav (יואב) : Dieu du père

Image de prévisualisation YouTube

C’est Club Thing, morceau tiré de son deuxième album Charmed and Stange sorti en janvier 2008, qui lui vaut les honneurs en France, alors que partout ailleurs le succès est déjà assuré. 

Image de prévisualisation YouTube

Israélien, élevé en Afrique du Sud par des parents mélomanes mais réfractaires à la « musique légère », Yoav est un auteur compositeur inventif et courageux.  Seul sur scène avec sa guitare acoustique, accessoire multi fonctionnel, et son oversampling ou looper, boîte à sons qui permet d’enregistrer et de superposer les sons et qu’il a baptisé La Bête, ses chansons sont des milles feuilles aux expérimentations sonores toujours renouvelées et souvent surprenantes.

Sa voix est entêtante, ses mélodies lancinantes, et le résultat est un tourbillon pop folk soumis aux affres du plaisir.

 On retrouve, dans l’utilisation des rythmes et des répétitions entêtantes des mélodies et des textes, un petit quelque chose de Day One (I’m Doing Fine). Image de prévisualisation YouTube

Même si les registres sont très différents, je pense aussi à Röyskopp (Eple et In Space) beaucoup plus électro, mais dont l’effet peut s’avérer relativement similaire : écoute en boucle jusqu’à épuisement… les bulles d’air sans doute ! Image de prévisualisation YouTube

Au Canada, puis aux Etats Unis en première partie des concerts de Tori Amos, il émerge de la scène musicale pop, une pop remarquablement instrumentalisée par un seul homme.

 A Foolproof Escape Plan sorti en octobre 2010 est le prélude à une tournée européenne et russe, effectuée à bord de trois Fiat 500. Pour le voir vous pourrez vous rendre en Belgique, aux Nuits Botaniques de Bruxelles, le 22 mai 2011. Pourquoi pas ?

 A tous bonne écoute (attention aux effets secondaires)

 Krol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud