La consommation de cannabis améliore-t-elle l’expérience musicale ?

La culture musicale et la consommation de cannabis sont liés depuis le début du 20ème siècle, à l’époque du jazz. Cette association s’est prolongée dans le temps jusqu’à atteindre des ambassadeurs comme Bob Marley, Bob Dylan, les Beatles ou encore Willie Nelson. D’ailleurs, selon une étude, la consommation de cannabis est courante dans les festivals de musique, peu importe le genre. Néanmoins, peut-on affirmer que la science valide la théorie sur le cannabis et l’amélioration de l’expérience musicale ?

Une association psychologique

Avant de comprendre le lien entre la musique et la consommation de cannabis, il faut avant tout déterminer comment ces deux activités impactent indépendamment le cerveau. D’après Michael Thaut, professeur de musique et de neurologie à l’université de Toronto, le fait d’écouter de la musique active entièrement le système nerveux. Il ajoute que « le cerveau est littéralement en feu quand il écoute de la musique ». Cela n’est pas étonnant puisqu’aujourd’hui, le cannabis est utilisé à des fins médicales.

Concernant le cannabis, nous savons qu’il modifie la circulation du sang dans le cerveau car il sous-alimente certaines zones et en dynamise d’autres. La pression sanguine dans le cortex orbitofrontal est augmentée. Cette zone est celle qui prend en charge les réponses émotionnelles et le système de la récompense. Elle est également stimulée par l’écoute de la musique.

On peut dire que consommer du cannabis et écouter de la musique sont deux activités qui activent le circuit du plaisir dans le cerveau en provoquant la libération de la dopamine, également appelée « hormone du bonheur ».

Amplifier le système de récompense par deux activités qui le stimulent peut conditionner psychologiquement un individu et faire en sorte qu’il associe l’écoute de la musique et la consommation de cannabis et que pour lui, son expérience est améliorée s’il consomme du cannabis en écoutant de la musique. De plus, l’effet relaxant du cannabis pourrait permettre de mieux apprécier les notes de musique.

Quels effets sur le cerveau ?

Pour comprendre ce qu’il se passe réellement dans le cerveau lorsqu’une personne écoute de la musique et fume du cannabis et savoir s’il y a un réel impact sur la perception de la musique, il faut mesurer l’activité cérébrale. En 2002, un électroencéphalogramme (EEG) a été réalisé sur quatre sujets lors d’une séance d’écoute avant et après avoir fumé.

Les résultats indiquent que les patients présentaient une altération de l’activité cérébrale dans le lobe pariétal après avoir consommé du cannabis. Cela se caractérise par un état de conscience apaisé. Pour certains experts, il est possible de conclure qu’il serait plus facile d’écouter de la musique et de se concentrer après avoir consommé du cannabis.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud