Babx, Cristal Ballroom

On le dit crooner décadent, chanteur virtuose, compositeur orgiaque. Babx, enfant de la balle à la gueule d’amour et aux mots qui comptent double, semble avoir été pétri entre les mains de Brel, Bashung, Ferré, Thiéfaine, Baudelaire … tant il met un point d’honneur à ne faire aucun compromis.

Sur Babx, on accède aux rêves. Aux rêves d’ailleurs en se laissant porter par son phrasé, posé comme une libellule sur une musique élégante, par sa poésie pleine de soyeux et de velours, par sa parfaite maîtrise du mélange des genres. On l’écoute en dégustant des chamallows et en passant sa main dans les cheveux de son voisin.

Avec Cristal Ballroom, c’est la romance de l’errance et de la folie racontée par un poète qui n’a pas peur de se perdre et de nous offrir ces moments-là, nous emmener avec lui jusqu’au bord… au bord de nous.

  « …Mon amour, tu me manques, j’ai même oublié ton nom
Ton souvenir est une calanque, tout mon corps un chiffon… »

Image de prévisualisation YouTube
Un commentaire Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud