Distributeur de musique : qui est Distrokid ?

Aujourd’hui, le Graal des artistes indépendants est de pouvoir monétiser leurs différentes œuvres. Le domaine de la musique ne déroge pas à la règle. En effet, de nombreux musiciens cherchent à intégrer une ou plusieurs plateformes distributrices de musique en ligne. Parmi ces plateformes sur le web, Distrokid semble amener une touche nouvelle à ce domaine.

Présentation du Distrokid

Il est vrai, Distrokid n’est pas la plateforme de musique la plus connue de France. Pourtant, ce distributeur de musique sur le web dispose de bonnes fonctionnalités et d’un système tarifaire efficace, le tout dans une interface simpliste. Propre et sans bavures. Pour l’histoire, cette plateforme de distribution a été fondée en 2013 par un entrepreneur américain nommé Philip J. « Pud » Kaplan.

Dans le courant de l’année 2015, Distrokid avait été choisi comme distributeur de musique par le groupe de pop-rap américain Jack & Jack. Cette même année, un des sons de ce groupe devenait numéro un mondial dans les charts iTunes. En effet, Distrokid peut se montrer très efficace pour booster une carrière musicale. C’est pourquoi de nombreux artistes musicaux sont présents sur la plateforme. Ils sont plus de 250 000 à avoir choisi Distrokid pour les distribuer.

Quel est le prix de Distrokid pour un artiste en France ?

Le prix d’un distributeur musical est l’un des éléments les plus importants quand on est un artiste. Les tarifs de Distrokid ont été étudiés pour aller dans le sens des artistes. Ces tarifs sont notamment avantageux quand un artiste sort régulièrement de nouveaux morceaux. Ainsi, Distrokid permet de télécharger des musiques à l’infini tout en conservant la totalité des revenus générés. La première formule, nommée Musician, se présente de la sorte : il faut payer 19,99 $ pour pouvoir télécharger des albums en illimité, mais aussi des chansons et des textes sur une période d’un an. Les 19,99 $ sont donc à repayer chaque année pour bénéficier de cette formule.

Il existe encore deux autres formules Distrokid, plus haut de gamme que la première formule. Il y a le « Musician Plus » qui permet d’ajouter des titres et albums de deux groupes ou artistes en simultanée. Niveau tarif, cette formule est à 35,99 $ annuel, ce qui permet de faire une économie de 20 %. La dernière offre de Distrokid se nomme « Label ». Elle permet de proposer les titres et albums de 5 à 100 groupes ou artistes pour 79,99 $ par an, soit une économie de 40 %. Ces deux forfaits offrent de nombreux avantages comparés à la première formule « Musician« .

  • Quotidiennement, les statistiques de ventes sont mises à jour pour suivre les détails d’écoute et de téléchargement des musiques enregistrées ;
  • Personnalisation du nom de label. Grâce à ces formules, il est possible d’indiquer le nom de son label indépendant ou son nom de scène et son nom de groupe. Par défaut, si ces formules ne sont pas souscrites, le nom du label sera indiqué comme « Distrokid.com » ;
  • Les dates de sorties d’un titre ou d’un album peuvent être personnalisées pour gérer le lancement de ses créations artistiques ;
  • Un système de précommande personnalisé peut être mis en place pour lancer, en avant-première, les ventes officielles avant même que l’album soit sorti ;
  • Le choix du montant peut, lui aussi, être personnalisé. En effet, sans ces deux formules, le prix de vente d’un album ou d’un titre est fixé par défaut par la plateforme. De ce fait, il est possible de modifier le prix iTunes, pour augmenter le prix comme pour le baisser.

Des fonctionnalités diversifiées

Distrokid est une plateforme « all-inclusive » pour les artistes qui se lancent dans le grand bain, mais aussi pour les artistes qui cherchent à étendre leurs champs d’action dans une plus grande zone. En effet, la plateforme propose de nombreux services, payants bien sûr, qui permettent d’améliorer la visibilité d’un groupe ou d’un artiste. Voici quelques exemples de ces services.

Une présence sur les applications d’identification

L’application Shazam a révolutionné, à sa façon, l’industrie musicale. Il suffit d’enregistrer un bout de musique pour que l’application reconnaisse le titre et l’artiste qui l’interprète. La présence dans la base de données de Shazam a un coût : 0,99 $ par an pour un seul titre. La facture peut donc augmenter avec un album complet.

Une vérification de sa page Spotify Artist

En souscrivant à Distrokid et en publiant des chansons pour la première fois, une page d’artiste Spotify est créée. Ainsi, il est possible de choisir et de personnaliser complètement son profil d’artiste sur la plateforme d’écoute en streaming.

La monétisation sur Youtube

En ajoutant ses titres dans la base de données « Content ID » détenu par Youtube, l’algorithme détecte l’utilisation non conforme de sa musique (sans accord passé avec le Youtubeur) et il attribue les revenus publicitaires à l’artiste. Cette option coûte 4,95 $ par an pour un titre et 14,95 $ pour un album. De plus, Distrokid prend 20 % des revenus générés sur YouTube.

Fractionnement des paiements

Distrokid simplifie les parts de revenus qui reviennent, de droit, aux artistes qui ont collaboré sur un projet. Ainsi, la plateforme permet de fractionner les revenus générés par deux artistes, à condition que ces deux derniers soient membres de Distrokid.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud