B.O de « Conan le Barbare » : le son de l’heroïc-fantasy.

Quand Dino de Laurentiis se lance au début des années 80 dans le projet de l’adaptation des romans de Robert E. Howard relatant les aventures d’un barbare prénommé Conan, il veut mettre en fond sonore de la pop-music, comme cela avait si bien fonctionné (rires étouffé) sur le grandiose (rires contenus avec difficulté) « Flash Gordon ». John Milius le persuadera de faire marche arrière. Ouf !

Continuer la lecture